Vitraux

 J’avais dit : « Les ténèbres m’écrasent ! » mais la nuit devient lumière autour de moi.(Ps 138, 11)

 

 La cathédrale de Clermont possède un ensemble exceptionnel de vitraux, du XIIe au XXe siècle.

Ce panorama permet d’illustrer une véritable histoire du vitrail : vitraux romans, gothiques, romantiques, et contemporains.

Nous ne rentrerons pas ici dans les détails du symbolisme des vitraux. Disons simplement qu’à la cathédrale de Clermont, le contraste entre la pierre noire et l’éclairage des fenêtres prend encore plus de sens : c’est le Christ, la vraie lumière, qui illumine son Église.
Éclairé par le vitrail, sertissage précieux de faux joyaux, le chœur est illuminé de chatoyantes couleurs ; selon Durand de Mende, qui écrit à la fin du XIIIe, « les fenêtres vitrées sont les Écritures de Dieu, qui verse la clarté du vrai soleil, c’est-à-dire de Dieu, dans l’église, c’est-à-dire dans le cœur des fidèles ». Elles illuminent le chœur de l’église, symbole de la Jérusalem céleste, cité aux murs de pierres précieuses.
Les couleurs dominantes des vitraux les plus anciens sont le bleu et le rouge. Mais suivant l’heure du jour, les teintes deviennent violacées, vertes, orangées…

 

Cene

Refait par Gaudin, Original au Trésor

Les verrières ont subi plusieurs restaurations. Au cours du début du XXe siècle, elles ont été complétement démontées, restaurées, et rétablies, par un maître-verrier, Félix Gaudin (voir thèse de Jean-François Luneau). La reconstitution des vitraux du chœur a été expliquée en 1932 par Henri du Ranquet dans son livre “Les vitraux de la Cathédrale de Clermont.
En 2011 est paru le volume de la collection du Corpus Vitrearum ” Les vitraux d’Auvergne et du Limousin”, qui présente une étude technique des verrières, et une comparaison avec les photos prises en 1912, avant la restauration de Gaudin. Les auteurs reproduisent toutefois les identifications anciennes des médaillons, sans corriger les erreurs de lecture lors des restaurations.

 

La visite approfondie de ces verrières nécessite plusieurs heures…

Le site anglais http://www.therosewindow.com/pilot/ClermontF/table.htm présente le détail des verrières, expliquées dans leur état actuel après la restauration du XXe.

médaillon roman de la cathédrale de Clermont

Vitraux Romans

Ils se situent dans la fenêtre centrale
de la Chapelle Sainte-Anne

Cathédrale de Clermont ; vitraux-assomption

Verrières hautes

A l’étage supérieur du chœur

cathedrale de Clermont mort de saint Avit

Vitraux Gothiques

dans la Cathédrale de Clermont

Cathédrale de Clermont ; vitraux

Vitraux du XIXe


Cathédrale de Clermont ; vitraux-Christ

Vitraux du XXe

dans la Cathédrale de Clermont