Ardes-sur-Couze : église Saint-Dizaint

Ardes-sur-Couze, église

Ardes-sur-Couze, église

Ardes, église, plan Bernard Craplet

L’église paroissiale d’Ardes-sur-Couze était du patronage de l’abbaye de Manglieu, et, à ce titre, un religieux porta, jusqu’au XVIe siècle, le titre de prieur d’Ardes, même si c’est l’abbé de Manglieu qui exerçait ce droit de patronage.

Malgré la fortification de la partie haute du bourg d’Ardes, probablement au XIIe ou au XIIIe siècle, l’église paroissiale fut reconstruite au XIVe siècle sur son emplacement primitif, en contrebas et loin des remparts.

Les prêtres natifs de la paroisse, qui formaient une communauté, tentèrent en vain, à deux reprises (XVe et XVIIe siècle) de se faire ériger en chapitre. En 1660 fut créé, en limite de la ville haute, un couvent de Récollets, qui subsista jusqu’à la Révolution ; une partie de son mobilier a survécu, et est aujourd’hui conservé dans l’église paroissiale.

 

H.H.

L’église Saint-Dizain a été construite au XIVe et XVe siècle. C’est une église à nef unique, de quatre travées, et d’une abside à cinq pans. Elle est voûtée d’arêtes à nervures. Un porche du XVe siècle s’ouvre sur la deuxième travée. Le clocher du XIVe siècle s’élève au nord de la première travée de la nef.

Elle a comme patron saint Dizaint, mais saint Adrier est parfois mentionné. L’église possède des reliques de l’un et l’autre. Saint Dizaint était un évêque de Saintonge, dont saint Adrier aurait apporté les reliques à Ardes.

Ardes, église, chapiteau, Annonciation

Ardes, église, chapiteau, Annonciation

Un chapiteau roman provient peut-être de l’ancienne église. On lit sur une face l’Annonciation, et on devine sur une autre, beaucoup plus abîmée,  les saintes femmes au tombeau.

Il y avait lors de la visite de 1628 sept chapelles : à droite en sortant du chœur, chapelle St-Michel, avec images de st Nicolas et de st Blaise ; – chapelle Ste-Anne, avec images de ste Anne, de la Vierge et du Petit Jésus « avec sa niche », de st Hubert dorée à l’or bruni, de la ste Trinité, st Eloi, st Crépin, ste Catherine ; – chapelle St-Jacques avec son image dans sa niche, st Barthélemy et ste Madeleine ; – à gauche en sortant du chœur, chapelle St-François, ornée de plusieurs peintures et des images de st François, st Benoît, st Antoine, sts Côme et Damien ; – chapelle Notre-Dame (maintenant du Rosaire) ornée de plusieurs peintures (notamment Rosaire, st François et st Dominique) et d’une image en bosse sur l’entrée de ladite chapelle fermée de balustres ; – chapelle St-Jean-Baptiste, ornée des images dudit saint, de st Pierre et st Paul ; – chapelle Notre-Dame de Pitié « entre les deux voûtes qui sont au clocher et sur la tribune qui est au bas de ladite église » ornée de l’image de Notre-Dame de Pitié ; – deux autels sur ladite tribune ou chamaras,  l’un sous le titre de st Jean l’Évangéliste orné des images dudit saint et de la Vierge, le Crucifix au milieu, et autel St-Roch orné des images dudit saint, de la Vierge et de st Laurent (1 G987/2)

L’église Saint-Dizaint est remarquable par son mobilier. Même si beaucoup de statues évoquées au paragraphe précédent ont disparu, vous voyez qu’elle conserve des statues de tout premier intérêt. Elle a sans doute récupéré du mobilier de l’ancien couvent de Récollets.

Vous admirerez cette splendide Pieta du XVe siècle, un saint Roch du XVII, malheureusement repeint en beige, une “Charité de saint Martin”, du XVIIe, qui a été très belle, en mauvais état, saint Antoine, un très beau saint Hubert…et beaucoup d’autres…(cliquer sur la Pieta pour faire défiler les photos)

Enfin, deux œuvres méritent une mention spéciale :

  1. un ensemble de deux panneaux marouflés  du XVe, et peints recto-verso,  représentant saint Christophe, saint Bernardin de Sienne, saint Michel et saint Dizaint, ainsi que des scènes de la vie de la Vierge.
  2. le maître autel et son antependium. Le retable encadre un tableau de bois où sont enserrés huit reliefs en bois peints, du XVe, représentant des scènes de la Passion.
    L’autel lui même est décoré d’une toile où sont figurés saint Antoine, un évêque, sainte Catherine d’Alexandrie, la Vierge, sainte Catherine de Sienne, saint Jean-Baptiste, et un saint portant un livre…