Lieu de prière

Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage ! (Ps 66, 7)

 

Orante

Orante du sarcophage paléochrétien

DSC01278

Notre évêque a l’habitude de citer le proverbe suivant : “Quand le doigt montre la lune, le sot regarde le doigt! ”
Il ne faut pas s’arrêter à la beauté du lieu : la cathédrale est d’abord un lieu de prière.

 

Les cathédrales gothiques ont été une synthèse de foi et d’art,
exprimée harmonieusement dans le langage universel et fascinant de la beauté,
traduisant ainsi l’élancement de l’âme vers Dieu…
Quand la foi rencontre l’art, une profonde harmonie se crée, parce que les deux peuvent et veulent parler de Dieu,
rendant visible l’Invisible.

BENOIT XVI

 

 

PAGEvoir ici