Rencontres de Saint-Laurent : conférence de Mme Françoise Laurent le 13 décembre 2018

Theo2

 

 

Médaillon XIIIe cathédrale de Clermont, le miracle de Théophile

Médaillon XIIIe cathédrale de Clermont, le miracle de Théophile

Le Miracle de Théophile est l’une des plus anciennes et des plus célèbres légendes chrétiennes, dont une longue et riche tradition littéraire confirme le succès. Composé en grec, vers 537, puis adapté en latin au IXe siècle, où il fut largement diffusé par le célèbre Sermon sur la nativité de la Vierge de Fulbert de Chartres et par la version du Liber miraculorum Sanctae Dei Genitricis Mariae, le récit fut traduit en langue vernaculaire entre les XIIe et XIIIe siècles, époque où furent érigées les plus belles cathédrales gothiques, pour la plupart dédiées à Marie. À partir de la version qu’Adgar composa en territoire anglo-normand, de celles de Gautier de Coinci puis de Rutebeuf, la communication de Françoise Laurent s’attachera à approfondir les liens du Miracle de Théophile avec le culte marial et la culture du temps. Elle mènera aussi une comparaison entre ce que l’on pourrait appeler l’« esthétique du vitrail », caractéristique du texte de Rutebeuf où la légende est mise en dialogue, et un témoignage iconographique contemporain de cette création : la première verrière de la chapelle axiale de la cathédrale Notre-Dame de Clermont-Ferrand où l’une des trois fenêtres est consacrée à Théophile.

 

Conférence sur le Miracle de Théophile, de Mme Françoise Laurent

Conférence sur le Miracle de Théophile, de Mme Françoise Laurent