Les litanies de  la Vierge, de Blot-l’église

Photo Bernard Craplet, les litanies de la Vierge

L’église de Blot-l’église possède un bas-relief sculpté, sans comparaison dans le Puy-de-Dôme.

Il s’agit d’un bloc de calcaire de 0, 84 sur 1,47 m, représentant la Vierge, surmontée de nuées où émerge Dieu le Père, couronné d’une tiare. Sa main gauche tient le globe, sa main droite a disparu.

La Vierge est debout, les mains jointes, les cheveux dénoués. Tout autour d’elle se trouvent de multiples attributs que les Litanies de Lorette reprendront.

Cette représentation s’inspire d’une gravure sur bois figurant dans un livre édité à Paris par le libraire Simon Vostre en 1505. Elle est reproduite dans le livre de Jules Renouvier, imprimé en 1862 et visible sur Google-Book : Des gravures sur bois dans les livres de Simon Vostre.

Sur cette gravure, les phylactères explicitent les attributs de la Vierge. Sur le bas-relief de Blot-l’église, les phylactères sont vides, mais les dessins sont les mêmes.

L’image présente la figure de la Vierge immaculée, centre de la piété mariale à la fin du XVe. C’est la figure de l’Eglise, face aux attaques des protestants. La diffusion de cette image se fera grâce à la gravure sur bois, qui sera répandue surtout en Normandie, Picardie, et nord de la France, mais jusqu’à Souvigny… on ignore comment la pierre de Blot-l’église est arrivée en Auvergne.

Blot-l'église, litanies, soleil et lune

SOLEIL  et LUNE : “Electa ut sol” signifiant “éclatante comme le soleil” et “Pulchra ut luna” signifiant “belle comme la lune”, expressions venant toutes deux du Cantique des Cantiques (chapitre 6, verset 10).

Blot-l'église, Vierge des litanies, étoile

ETOILE DU MATIN : “Stella maris” ou “Stella matutina”, signifiant “étoile de mer” ou “étoile du matin”. Ces qualificatifs ne résultent pas d’une citation biblique, ils dérivent de l’étymologie du prénom “Marie”

Blot-l'église, Vierge des litanies, tour de David

TOUR DE DAVID : “Turris Davidica” signifiant “Tour de David” (Psaume 61, verset 3) ou “Turris eburnea” signifiant la “tour d’ivoire” (Cantique des Cantiques, chapitre 4, verset 4). Cette appellation se réfère au sein de Marie qui a donné la vie à Jésus

Blot-l'église, Vierge de litanies, le lys

LYS : “Lilium inter spinas” signifiant “lys parmi les épines” (Cantique des Cantiques, chapitre 2, verset 2). Le mot hébreu signifiant “lys” désigne aussi l’anémone.

Blot-l'église, Vierge des litanies, miroir

MIROIR SANS TACHE : “Speculum sine macula” signifiant “miroir sans taches” (Livre de la Sagesse, chapitre 7, versets 25-26) évoque l’absence de péché originel chez Marie.

Blot-l'église, Vierge des Litanies, buisson de roses

BUISSON de ROSES : “Plantatio rosae” signifiant “massif de roses”, il s’agit d’une formule abrégée pour parler des roses de Jéricho citées dans le Livre du Siracide (chapitre 24, verset 14).

Blot-l'église, Vierge des Litanies, puits

PUITS D’EAU VIVE : ” “Puteus aquarum viventium” cité dans le Cantique des Cantiques, chapitre 4, verset 15.

Blot-l'église, Vierge des Litanies, cèdre du Liban

CEDRE : “Cedrus exaltata” signifiant “cèdre élevé, exalté” (Livre du Siracide, chapitre 24, verset 13).

Blot-l'église litanies de la Vierge, Hortus conclosus

JARDIN CLOS : “Hortus conclusus“, expression issue du Cantique des Cantiques (chapitre 4, verset 12) où la fiancée est appelée “jardin verrouillé”, insistant ainsi sur sa virginité, et par analogie sur celle de la Vierge.

Blot-l'église, litanies de la Vierge, olivier

OLIVIER : “Oliva speciosa” signifiant “olivier magnifique” (Livre du Siracide, chapitre 24, verset 14). C’est aussi le psaume 127, 3 :  “Ta femme sera dans ta maison comme une vigne généreuse, et tes fils, autour de la table, comme des plants d’olivier”.

Blot-l'église, litanies de la Vierge, Porte du Ciel

PORTE DU CIEL : “Porta coeli” signifiant “Porte du Ciel” (Genèse, chapitre 28, versets 16-17). La Vierge est appelée Porte du Ciel, car elle a donné naissance au Christ.

Blot-l'église, Litanies de la Vierge, Cité de Dieu

CITE DE DIEU : “Civitas Dei” signifiant “Cité de Dieu” mais aussi “Jérusalem Céleste” (Psaume 87, verset 3). La ville de Jérusalem est aussi appelée Sion, mère de tous les peuples, ce qu’est devenue la Vierge Marie.

Blot-l'église, Litanies de la Vierge, Fontaine

FONTAINE : “Fons hortorum” signifiant “fontaine des jardins” (Cantique des Cantiques, chapitre 4, verset 15).

Blot l'église, Litanies de la Vierge, tige de Jessé

TIGE DE JESSE : “Egredietur virga de radice Jesse” : selon la prophétie d’Isaïe, “un rameau sortira de la tige de Jessé” Is 11, 1. A partir du XVe siècle, plus que l’ascendance royale de Jésus, l’arbre de Jessé évoque la Vierge immaculée portant l’enfant Jésus. Celle-ci, de simple tige portant le sauveur, devient avec son fils, la fleur de la promesse.

La liste qui suit ne sera pas exhaustive : nous faisons appel à vous pour la compléter!


Nous retrouvons cette représentation de la gravure parisienne sur une stalle d’Amiens, à l’abbaye de Souvigny , sur un  bas-relief sculpté de Saint-Aré de Décizes, (dans la Nièvre, daté de 1564.), à Montdidier, à Contreuve, à Vignacourt….