Noël 2015

Photo Copie

Parcours   de Noël

 

La lumière luit dans les ténèbres : durant la nuit la plus longue de l’année vient au monde le Christ Rédempteur,
Lumière née de la Lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu…

Le mystère du Christ se décline de la Nativité à la Miséricorde…

parcours de Noël

Rois mages peints par Katya Winsback

A la suite des rois mages guidés par l’étoile, nous vous proposons un parcours conduisant au Christ.

 

     1 Tableau de l’Annonciation

Annonciation

Annonciation

          Quand vous entrez dans la cathédrale de Clermont, vous avez à droite un  tableau du XVIIe (peut-être de Sébastien Bourdon) représentant l’Annonciation :  neuf mois avant Noël, la Vierge Marie  reçoit la visite de l’Archange Gabriel, et elle accepte de devenir la Mère de Jésus :

 « L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
 Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.
 Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »  » (Luc 1, 30-33 )

Dieu se fait alors petit enfant…

2 Ancien Testament                     

Pendant tout l’Ancien Testament (dans la Bible, le temps précédant la naissance du Christ), Dieu a envoyé des prophètes pour annoncer la venue d’un Sauveur. Ces prophètes sont représentés dans la cathédrale dans les verrières hautes, avec leurs noms : Isaïe (qui est celui qui parle de l’âne et du bœuf), Jérémie, Zacharie, etc…

 

3 Crèche

Le Sauveur s’est fait petit enfant, venant au monde dans une étable. Mais la statue qui lui fait face rappelle qu’il est aussi le Roi de Gloire.

avent 2015. Cathédrale de Clemront

                                                                                                                     Avent 2015 cathédrale de Clermont

4 Adoration des bergers :

Ici apparaissent dans la nuit les bergers, symboles de vigilance et de pauvreté, premiers destinataires et messagers de la Bonne Nouvelle.

 

5 Adoration desDSC01647 - Copie Mages

Les mages étaient des savants venus d’orient, à qui les astres avaient appris la naissance d’un sauveur. Nous fêtons leur venue le jour de l’Epiphanie, le dimanche le plus proche du 6 janvier (le jour des Rois).

 Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » (Math 2, 1-2)

Les Mages offrent à l’enfant l’or, cadeau réservé aux rois, l’encens, symbole du culte rendu à Dieu, et la myrrhe, annonce de la Passion du Christ.

 

6 Baptême du Christ  Médaillon roman représentant le baptême du Christ

Le temps de Noël se termine début janvier par le baptême du Christ. C’est le début de la vie apostolique de Jésus, qui le conduira jusqu’à sa mort et sa Résurrection, que les chrétiens fêtent à Pâques.
Lors du Baptême, la voix de Dieu se fait entendre :
Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. » Math 3, 17

Le médaillon roman se trouve dans la chapelle précédente, la chapelle Sainte-Anne.

 

7 Chapelle du Saint-Sacrement

La croix qui se trouve au centre de la chapelle est ornée de raisins et d’épis de blé. Le raisin évoque le vin changé en sang, le blé évoque le pain qui devient le Corps du Christ. Cela nous rappelle que le Christ n’a pas abandonné son Eglise, et qu’il demeure présent dans l’Eucharistie. La lampe rouge devant le Tabernacle indique la Présence du Sauveur.

cathedrale de Clermont ; autel Kaeppelin

8 Le Christ est présent dans son Eglise :

Noël est la naissance du Christ : pour les chrétiens, la naissance à la vie en Dieu est donnée par le Baptême : l’Eglise le propose à tous : le baptême est beau à tout âge…

Dans la crypte se trouve un   sarcophage où le Christ est entouré de trois personnages : enfant, adolescent et homme mûr. Ce sarcophage est du IVème siècle, mais l’annonce de l’Evangile continue de nos jours, et s’adresse à tous.

9 Le Christ continue sa charité par nos mains :

Le pape François, successeur de saint Pierre, nous propose une année sainte consacrée à la Miséricorde : par son Eglise, le Christ continue de manifester sa bienveillance à l’humanité.

 

 

photo - Copie