Rosaces

 En toi est la source de vie ; par ta lumière nous voyons la lumière.
(Ps 35, 10)

Elles sont construites sur un plan carré de 8,50m de côté avec des angles ajourés.

La rosace sud

A partir du cœur de la fleur se déploient quatre corolles.

  • la première est composée de pétales simples imprimés de lancettes monolobes.
  • la deuxième est composée de lancettes géminées également monolobes.
  • la troisième circonscrit la seconde en lui accolant des oculi quadrilobes.
  • la quatrième, merveilleusement ciselée, se loge en alternance avec les pétales de la troisième grâce à un artifice génial qui conserve l’unité du dessin: admirez les seize arcs brisés, renversés, tangents par la pointe aux seize lancettes de la troisième colonne qui rayonne autour de l’oculus central! Dans les écoinçons des arcs s’incrustent des oculi quadrilobes.

Les couleurs sont chaudes, rouge et or, et le soleil de l’après-midi les fait rutiler de tous ses feux.

Elle a été restaurée par Gaudin en 1906, sans avoir subi de gros dommages au cours des temps.

La rosace nord

plan_rosaces_1La verrière placée au nord est moins lumineuse. De plus l’architecte a supprimé la quatrième corolle, la remplaçant par un feston de 32 oculi appuyés sur un entrelacs de mitres et festons alternés. De ce procédé découle une lumière faible, tamisée par de petites mailles de pierre et à peine filtrée, ceci souligné par le choix de couleurs plus froides qu’au sud.

La verrière a subi de graves mutilations lors d’un violent orage en 1837. Elle a été réparée par le peintre verrier Thévenot, qui a refait les cinq plus grands oculi, et y a placé des « têtes médiévales ».

Contrairement aux autres verrières du XIIIe, elles ne possèdent pas de dessins figuratifs originaux. Cependant, elles contiennent un symbolisme très riche: par leur forme parfaite, le cercle, elles évoquent la Création, le  Cosmos voulu et vivifié par Dieu. De même qu’au matin le soleil levant les tire de la torpeur nocturne et les fait flamboyer, de même Dieu illumine le monde et l’extrait seul des ténèbres du péché et de la mort.